Le top 10 des activités hivernales

Cancer

Activités hivernales. 

Par Adeline Beijns

Le ski ou le snowboard :

Dévalez les pentes enneigées pour améliorer votre équilibre, votre endurance et votre santé cardiovasculaire. Ces sports permettent de faire travailler l’ensemble du corps tout en profitant d’un paysage à couper le souffle.

Escalade en salle :

Relevez le défi de l’escalade en salle. C’est un excellent moyen de rester actif, de développer sa force et d’améliorer son agilité mentale pendant les mois les plus froids.

Sources chaudes et spas :

Plongez dans une source d’eau chaude ou visitez un spa pour détendre vos muscles et votre esprit. L’eau chaude et la tranquillité de l’environnement sont parfaites pour soulager le stress et se ressourcer.

Patinage sur glace :

Lacez vos patins et allez sur la patinoire. Le patinage est un moyen amusant d’améliorer la souplesse des articulations, l’équilibre et la force du bas du corps.

Raquettes à neige :

Enfilez des raquettes et parcourez des paysages enneigés. Cet exercice à faible impact est excellent pour la santé cardiovasculaire et constitue un moyen unique de découvrir la beauté de la saison.

Yoga au coin du feu :

Pratiquez le yoga dans le confort d’une cheminée. Cette activité relaxante améliore la souplesse, réduit le stress et réchauffe le corps et l’esprit.

Fondue au fromage :

Dégustez une fondue au fromage avec vos amis ou votre famille. C’est un excellent moyen de socialiser et de déguster un repas convivial.

Promenades photographiques :

Prenez votre appareil photo et partez en promenade pour immortaliser la beauté de l’hiver. La photographie est un moyen créatif et paisible d’explorer et d’apprécier les paysages uniques de la saison.

Cuisine saine :

Essayez de cuisiner des repas d’hiver nourrissants et sains. C’est une façon de rester au chaud et d’apprendre de nouvelles recettes qui sont à la fois délicieuses et bonnes pour la santé.

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la version papier Salle d’attente pour avoir accès à toutes les informations sur le sujet: témoignages, tests, adresses utiles, infographies et autres.
Alors n’attendez-plus !
CHF39.00

Loading

Partagez sur

Facebook

Plus d’articles :

Les tests génomiques pour éviter une chimiothérapie

Souvent synonyme d’effets secondaires lourds, la chimiothérapie dans le traitement de certains cancers du sein peut aujourd’hui être adéquatement prescrite grâce à un test génomique qui va en révéler l’utilité ou non. Entretien auprès du Docteur Didier Jallut, Spécialiste en Oncologie médicale à Lausanne.

Lire la suite »

Le coup de foudre, une question de chimie ?

Vous entendez parfois les gens dire qu’ils ont eu le coup de foudre ou vous-même avez peut-être été « frappé par la foudre » lorsque vous avez rencontré votre partenaire pour la première fois. Est-ce vraiment possible ? Et surtout, que dit la science ?

Lire la suite »

Surcharge et épuisement, comment y remédier ?

Contaminé ou pas, la crise de la Covid nous aura tous ébranlés. Le ras-le-bol, la fatigue voire l’épuisement mental qui en découlent semblent être de nouveaux dommages collatéraux, inattendus, du climat ambiant. Alors que l’on entrevoit la fin du (long) tunnel, comment faire pour recharger ses batteries et repartir sur de bonnes bases ?

Lire la suite »

Top 10 des bizarreries psychiatriques

Qu’est-ce que la folie ? Où commence-t-elle et quelle est son issue ? Un proverbe espagnol dit qu’« il n’y a pas de grand esprit sans un grain de folie ». Petit tour d’horizon des bizarreries psychiatriques les plus exotiques.

Lire la suite »

Vivre avec la SEP, c’est rester positif et inventif !

Isabelle considère qu’elle a beaucoup de chance. Contrairement à d’autres femmes, ce n’est qu’à 34 ans qu’on lui diagnostique une sclérose en plaques. Aujourd’hui, à 42 ans, elle a appris à apprivoiser la maladie et à mettre en œuvre des stratégies pour ne rien se refuser (ou presque) au quotidien. C’est autour d’un café que je discute avec Isabelle, qui a accepté de me confier ses secrets. Rencontre.

Lire la suite »