Le spectre coloréet fascinant de nos yeux

Le spectre coloré
et fascinant de nos yeux

En regardant les yeux d’une personne, vous entrez dans un univers de couleurs, chacune racontant une histoire génétique unique. La couleur des yeux, attribut captivant de la diversité humaine, va des bruns les plus profonds aux verts les plus éclatants.

Par Adeline Beijns

Un kaléidoscope de teintes

Tous les bébés naissent avec les yeux bleus. Mais cet état est temporaire et la couleur définitive n’est visible qu’à partir de 3 ans. La couleur des yeux est principalement déterminée par la génétique et est influencée par la pigmentation de l’iris. L’iris est la partie colorée de l’œil et sa couleur est dictée par la concentration et la répartition de la mélanine, un pigment naturel. Plus elle est présente, plus la couleur des yeux est foncée ; à l’inverse, moins il y en a, plus les yeux sont clairs.

Plusieurs variétés

Marron : Les yeux bruns sont riches en mélanine et vont du brun clair au presque noir. Il s’agit de la couleur la plus répandue dans le monde. Environ 80 % de la population mondiale a les yeux bruns. Ce pourcentage est particulièrement élevé en Afrique et en Asie.

Bleu : Les yeux bleus contiennent moins de mélanine. Environ 8 à 10 % de la population a les yeux bleus. C’est en Europe du Nord et de l’Est que les yeux bleus sont les plus répandus, notamment dans des pays comme l’Estonie, la Finlande et l’Islande, où la prévalence peut atteindre 80 à 90 %.

Récupéré sur : giphy.com

Vert : Plus rares que les yeux bleus puisqu’ils ne concernent que 2% des gens, les yeux verts ont une quantité de mélanine faible à modérée, mais plus importante que les yeux bleus. On les trouve le plus souvent en Europe du Nord, en Europe centrale et en Europe de l’Ouest.

Gris : encore plus rares, les yeux gris ont encore moins de mélanine que les yeux bleus et sont influencés par la diffusion de la lumière.

Ambre : D’une couleur dorée ou cuivrée unie, les yeux ambrés sont assez rares et présentent une forte teinte jaune ou cuivrée. Bien que les statistiques exactes ne soient pas largement disponibles, on peut dire qu’on les trouve plus souvent chez les animaux que chez les humains.

Le cas spécial des yeux noisette…

Les yeux noisette sont particulièrement fascinants en raison de leur aspect multicolore, généralement une combinaison de vert, de brun et de doré. Ce mélange unique peut sembler changer de couleur sous différentes conditions d’éclairage. La concentration de mélanine dans ces yeux varie considérablement, ce qui explique cette coloration unique. Ils sont plus fréquents en Europe et en Amérique.

…et des yeux vairons

Il est tout à fait possible d’avoir des yeux de couleur différente. On parle alors d’hétérochromie qui est une anomalie de la production de mélanine. On estime que 0.6% de la population serait touchée par cette particularité.

Récupéré sur : giphy.com

Mythes et légendes

La couleur des yeux occupe depuis longtemps une place importante dans les différentes cultures du monde, souvent entourée de mythes et de croyances. Dans l’ancienne mythologie égyptienne, l’œil d’Horus, souvent représenté en bleu, était un symbole de protection, de pouvoir royal et de bonne santé. Les sociétés grecque et romaine associaient les yeux clairs, en particulier le bleu et le vert, aux dieux, signifiant ainsi la divinité et le pouvoir.

Le concept du « mauvais œil », un regard malveillant censé porter préjudice à autrui, est répandu dans de nombreuses cultures, en particulier dans le bassin méditerranéen et en Asie occidentale. Il est intéressant de noter que les yeux bleus, plus rares dans ces régions, étaient souvent considérés comme possédant ce pouvoir. Dans la littérature et l’art, la couleur des yeux a été utilisée pour exprimer des traits de caractère.

Par exemple, dans de nombreuses cultures occidentales, les yeux bleus sont souvent associés à l’innocence et à la pureté, tandis que les yeux bruns sont décrits comme dignes de confiance et fiables. Enfin, dans l’Europe médiévale, les femmes aux yeux verts ou noisette étaient souvent soupçonnées de sorcellerie, car ces couleurs étaient considérées comme enchanteresses ou magiques.

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la version papier Salle d’attente pour avoir accès à toutes les informations sur le sujet: témoignages, tests, adresses utiles, infographies et autres.
Alors n’attendez-plus !
CHF39.00

Loading

Partagez sur

Facebook

Plus d’articles :

Pleins feux sur l’ergothérapie pédiatrique

L’ergothérapie pédiatrique est un pilier essentiel dans le développement des enfants ayant besoin d’un accompagnement spécialisé dans les activités de la vie quotidienne. Cette approche thérapeutique met en lumière l’importance de soutenir l’autonomie et l’intégration sociale dès le plus jeune âge.

Loading

Lire la suite »

L’union fait la force

Nicole Gusset joue un rôle crucial dans l’accompagnement des personnes atteintes de SMA (amyotrophie spinale) en Suisse et, depuis peu, à l’échelle européenne, grâce à une approche basée sur l’information et la confiance.

Loading

Lire la suite »

Diabète : l’odyssée SUGARBIKE

Fanny Zihlmann, une artiste et aventurière atteinte de diabète de type 1, nous emmène dans son projet ambitieux : SUGARBIKE. Cette initiative personnelle vise à démontrer que le diabète ne constitue pas une barrière à l’aventure et à l’exploration de soi. À travers un périple à vélo, Fanny aspire à repousser ses limites physiques et mentales, tout en sensibilisant sur le diabète.

Loading

Lire la suite »

La myopie : Comprendre, vivre et traiter

Dans un monde de plus en plus dominé par les écrans et un mode de vie sédentaire, la myopie est devenue une préoccupation de santé publique majeure. Aujourd’hui, des millions de personnes à travers le globe sont affectées par cette condition, avec des prévisions indiquant que près de la moitié de la population mondiale pourrait être myope d’ici 2050.

Loading

Lire la suite »