Les bobos aux pieds, c’est du passé !

Nos pieds sont trop souvent les grands oubliés de notre corps et lorsqu’on commence à y faire attention, c’est qu’il est déjà trop tard. Pourtant, en prendre soin est simple et peut prévenir de nombreux désagréments tels que verrues, mycoses et cors en tout genre.

Par Adeline Beijns

Les verrues

Nul n’est à l’abri du virus HPV (Human Papilloma Virus) qui aime se réfugier à la jonction entre l’épiderme et le derme et qui cause des tumeurs bénignes sans gravité appelées verrues. Elles pénètrent dans la plante du pied par une minuscule blessure où les cellules cutanées infectées se divisent rapidement pour former des verrues.

Si la verrue s’estime en terrain conquis, une visite chez le dermatologue s’impose au cours de laquelle il procèdera à la thérapie classique de brûlure à l’azote liquide ou via des acides concentrés comme l’acide glycolique ou salicylique. Pour y échapper et développer une certaine immunité, il faut parfois cinq à dix ans pour que votre système immunitaire reconnaisse les différents types de papilloma virus.

Source : Giphy

Les mycoses

Sur les pieds, les mycoses provoquées par des champignons dermatophytes, des levures ou des moisissures, se manifestent généralement d’abord entre le quatrième et le cinquième orteil. Provoquant des crevasses blanchâtres, qui peuvent causer des douleurs et des démangeaisons, elles sont à traiter sans plus attendre car elles sont très contagieuses et si elles pénètrent jusqu’à l’ongle, un traitement de plusieurs mois est souvent nécessaire. Comme le veut l’adage, «mieux vaut prévenir que guérir» et il est recommandé de toujours sécher soigneusement ses pieds et ses orteils avec une serviette sèche.

Source : Giphy

Les durillons et les cors

Se formant au niveau des zones d’hyperpressions et de frottements, le durillon est un épaississement de la peau au niveau de la plante du pied. Douloureux, il est favorisé par le port de chaussures étroites ou à talon.

Il peut évoluer vers un cor avec la formation d’un noyau central accompagné d’un épaississements excessif de peau (appelé kératose) sur le pourtour. Porter des chaussures adaptées, des semelles orthopédiques ou des orthoplasties (appareillages en silicone protégeant les zones de frottement et d’appui) permettent de maintenir ses pieds en bonne santé.

Des solutions existent … découvrez-les ! https://www.excilor.com/fr-ch/

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la version papier Salle d’attente pour avoir accès à toutes les informations sur le sujet: témoignages, tests, adresses utiles, infographies et autres.
Alors n’attendez-plus !
CHF39.00

Loading

Partagez sur

Facebook

Plus d’articles :

Pleins feux sur l’ergothérapie pédiatrique

L’ergothérapie pédiatrique est un pilier essentiel dans le développement des enfants ayant besoin d’un accompagnement spécialisé dans les activités de la vie quotidienne. Cette approche thérapeutique met en lumière l’importance de soutenir l’autonomie et l’intégration sociale dès le plus jeune âge.

Loading

Lire la suite »

L’union fait la force

Nicole Gusset joue un rôle crucial dans l’accompagnement des personnes atteintes de SMA (amyotrophie spinale) en Suisse et, depuis peu, à l’échelle européenne, grâce à une approche basée sur l’information et la confiance.

Loading

Lire la suite »

Diabète : l’odyssée SUGARBIKE

Fanny Zihlmann, une artiste et aventurière atteinte de diabète de type 1, nous emmène dans son projet ambitieux : SUGARBIKE. Cette initiative personnelle vise à démontrer que le diabète ne constitue pas une barrière à l’aventure et à l’exploration de soi. À travers un périple à vélo, Fanny aspire à repousser ses limites physiques et mentales, tout en sensibilisant sur le diabète.

Loading

Lire la suite »

La myopie : Comprendre, vivre et traiter

Dans un monde de plus en plus dominé par les écrans et un mode de vie sédentaire, la myopie est devenue une préoccupation de santé publique majeure. Aujourd’hui, des millions de personnes à travers le globe sont affectées par cette condition, avec des prévisions indiquant que près de la moitié de la population mondiale pourrait être myope d’ici 2050.

Loading

Lire la suite »