Le top 10 des activités hivernales

Cancer

Activités hivernales. 

Par Adeline Beijns

Le ski ou le snowboard :

Dévalez les pentes enneigées pour améliorer votre équilibre, votre endurance et votre santé cardiovasculaire. Ces sports permettent de faire travailler l’ensemble du corps tout en profitant d’un paysage à couper le souffle.

Escalade en salle :

Relevez le défi de l’escalade en salle. C’est un excellent moyen de rester actif, de développer sa force et d’améliorer son agilité mentale pendant les mois les plus froids.

Sources chaudes et spas :

Plongez dans une source d’eau chaude ou visitez un spa pour détendre vos muscles et votre esprit. L’eau chaude et la tranquillité de l’environnement sont parfaites pour soulager le stress et se ressourcer.

Patinage sur glace :

Lacez vos patins et allez sur la patinoire. Le patinage est un moyen amusant d’améliorer la souplesse des articulations, l’équilibre et la force du bas du corps.

Raquettes à neige :

Enfilez des raquettes et parcourez des paysages enneigés. Cet exercice à faible impact est excellent pour la santé cardiovasculaire et constitue un moyen unique de découvrir la beauté de la saison.

Yoga au coin du feu :

Pratiquez le yoga dans le confort d’une cheminée. Cette activité relaxante améliore la souplesse, réduit le stress et réchauffe le corps et l’esprit.

Fondue au fromage :

Dégustez une fondue au fromage avec vos amis ou votre famille. C’est un excellent moyen de socialiser et de déguster un repas convivial.

Promenades photographiques :

Prenez votre appareil photo et partez en promenade pour immortaliser la beauté de l’hiver. La photographie est un moyen créatif et paisible d’explorer et d’apprécier les paysages uniques de la saison.

Cuisine saine :

Essayez de cuisiner des repas d’hiver nourrissants et sains. C’est une façon de rester au chaud et d’apprendre de nouvelles recettes qui sont à la fois délicieuses et bonnes pour la santé.

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la version papier Salle d’attente pour avoir accès à toutes les informations sur le sujet: témoignages, tests, adresses utiles, infographies et autres.
Alors n’attendez-plus !
CHF39.00

Loading

Partagez sur

Facebook

Plus d’articles :

Gérer les émotions du patient : Accompagner l’annonce d’un diagnostic de cancer du sang

Le diagnostic de cancer du sang plonge souvent les patients dans un tourbillon d’émotions – peur, incertitude et tristesse. Dans cet article, le professeur Wolf Langewitz, professeur émérite de médecine et chargé de cours en psychosomatique et communication à l’université de Bâle, met à disposition son expertise pour aider les patients à traverser les turbulences psychologiques qui suivent un tel diagnostic.

Loading

Lire la suite »

Cancer du sein : la chimio n’est plus automatique

Souvent reconnue comme étant le premier signe visible d’un cancer du sein, la chimiothérapie reste un traitement redouté auprès des patientes. Fort heureusement, dans le cas de certains cancers hormono-dépendants, elle n’est plus automatique lorsque son bénéfice par rapport à un risque de récidive n’est pas prouvé. Une analyse spécifique de la tumeur permet en effet de mieux déterminer l’agressivité et le risque de récidive du cancer.

Loading

Lire la suite »

Alopécie : voir la beauté au-delà des cheveux

L’alopécie est un mot qui n’est peut-être pas familier à certains, mais qui a pourtant de grandes répercussions sur les personnes qui en sont atteintes. Cette affection, caractérisée par la perte de cheveux, touche des millions d’hommes et de femmes dans le monde.

Loading

Lire la suite »

À bout de souffle… déceler la BPCO

En Suisse, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est la quatrième cause de mortalité. Dans cet article, nous parlons de l’importance du diagnostic précoce et des possibilités de gagner en bien-être même à un âge avancé, et nous expliquons en quoi la sexualité elle est aussi concernée. Interview avec Dr. Claudia Steurer-Stey, experte en BPCO et spécialiste en médecine interne et maladies pulmonaires, cheffe du département « Chronic Care » à l’Université de Zurich, cabinet mediX Zurich.

Loading

Lire la suite »