Les plantes au secours de la vessie irritable

Plantes vessie

Une vessie hyperactive peut considérablement altérer la qualité de vie des personnes qui en souffrent. Une simple promenade en ville ou une sortie au cinéma sont souvent synonymes de stress. En effet, ces personnes se demandent constamment où se trouvent les toilettes les plus proches, ou si elles vont réussir à contrôler leur vessie jusqu’à l’entracte. Chez les personnes souffrant de vessie irritable, le besoin d’uriner se fait sentir bien avant que la vessie ne soit pleine. Même la nuit, il est impossible de dormir d’une traite. Connue depuis plus d’un millénaire sous le nom d’angélique, l’angélique officinale (Angelica Archangelica) est une plante médicinale qui permet de soulager les symptômes de la vessie hyperactive.

Hänseler vous informe

Hyperactivité vésicale

La vessie est un organe extensible qui peut contenir jusqu’à un demi-litre d’urine. Lorsqu’elle atteint une contenance de 300 millilitres, elle indique au cerveau qu’il est temps d’aller aux toilettes. Chez les personnes souffrant d’hyperactivité vésicale, la vessie signale trop rapidement au cerveau qu’elle est pleine. De plus, chez ces personnes, les muscles de la vessie, qui ne sont normalement actifs qu’au moment de la miction, se contractent dès le processus de remplissage.

Il s’ensuit une envie pressante et incontrôlable d’uriner ainsi que des fuites urinaires. Les personnes souffrant de vessie irritable sont obligées d’aller aux toilettes plus de huit fois par jour et de se lever plus d’une fois par nuit. L’hyperactivité vésicale peut être provoquée par des médicaments favorisant la miction, une infection des voies urinaires, la consommation de caféine, d’alcool ou d’autres substances irritantes pour la vessie, mais aussi par l’incapacité à vider complètement la vessie. En Suisse, une personne sur cinq de plus de 40 ans souffre de vessie hyperactive. Les femmes sont plus souvent touchées par ce problème que les hommes.

Le rôle de l’angélique…

Récoltée à la main en été sur l’île de Hrísey en Islande, l’angélique officinale aurait une influence sur la vessie hyperactive. Selon une étude en double aveugle contrôlée par placebo, l’extrait d’angélique a entraîné une augmentation du volume de la vessie chez les personnes participantes.

Récupéré sur : giphy.com

Comparé au groupe placebo, il a même doublé, ce qui a entraîné une amélioration significative du problème puisque les personnes concernées se sont rendues moins souvent aux toilettes. Une autre étude a permis de démontrer que l’angélique officinale était capable de réduire les mictions nocturnes d’environ 43 pour cent. Par ailleurs, cette plante, qui contient une multitude de tanins et de substances amères, permet de lutter contre les problèmes digestifs, comme les ballonnements et les flatulences. Au total, cette plante médicinale contient près de 60 substances différentes.

… et des aliments

Parallèlement à l’angélique, il peut s’avérer utile de prendre du magnésium en cas d’hyperactivité vésicale. Ce minéral est connu pour avoir un effet relaxant sur tous les muscles du corps. Les personnes souffrant d’hyperactivité vésicale tentent de lutter contre cette pathologie en réduisant

leur consommation d’eau, ce qui est contre-productif. Pour ces personnes, il est important de boire suffisamment. En effet, cela permet de diluer la concentration de composants urinaires irritants dans la vessie, et par conséquent de réduire le besoin d’uriner. Les boissons alcoolisées et à base de caféine comme le café, le thé et le cola ayant un effet diurétique, il est conseillé de les consommer avec modération ou de les éviter complètement. Les aliments et les boissons épicés et acides (par exemple les jus de fruits et les boissons gazeuses) sont également susceptibles d’irriter la vessie. Il est recommandé aux personnes souffrant de vessie irritable de retarder un peu, si possible, le moment d’aller aux toilettes même si elles ressentent le besoin d’uriner.

Récupéré sur : giphy.com

En se rendant plus souvent que nécessaire aux toilettes, on habitue sa vessie à des quantités d’urine trop faibles. En retardant le moment de la miction, on peut apprendre à la vessie à se dilater davantage et à retenir plus d’urine. En musclant le plancher pelvien, on renforce les muscles de la vessie, ce qui permet de diminuer sa sensibilité et de mieux contrôler son fonctionnement. Il est également conseillé de pratiquer des exercices de relaxation, comme le yoga, et de réduire le stress au quotidien, car celui-ci peut également exercer une pression sur la vessie.

Traverser le quotidien sans pression ni envie pressante

Hänseler Angelica à base d’angélique et de magnésium contribue au bon fonctionnement des muscles et du système nerveux. L’angélique, également appelée angélique officinale, est cultivée sur l’île islandaise certifiée bio de Hrísey et est récoltée à la main en été. Hänseler Angelica convient aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Il est recommandé de prendre 1 à 2 capsules par jour pendant la journée ou avant le coucher. Hänseler Angelica est un complément alimentaire végane, sans gluten et sans lactose. Il est disponible dans toutes les pharmacies et drogueries.

Haenseler

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la version papier Salle d’attente pour avoir accès à toutes les informations sur le sujet: témoignages, tests, adresses utiles, infographies et autres.
Alors n’attendez-plus !
CHF39.00

Loading

Partagez sur

Facebook

Plus d’articles :

Comprendre le zona

Le zona, également appelé herpès zoster, est une infection virale causée par la réactivation du virus varicelle-zona. Ce dernier peut rester en sommeil dans les tissus nerveux et réapparaître des années plus tard sous la forme d’un zona.

Loading

Lire la suite »

Fascination pour la vie des milliardaires : plongée dans la psyché humaine

À une époque où la vie des milliardaires est fréquemment mise en avant dans les médias, elle devient souvent le sujet d’articles de magazines, de séries télévisées et de messages en vogue sur les réseaux sociaux. S’il est évident que la société éprouve une profonde fascination pour ces personnes, la question fondamentale qui se pose est la suivante : pourquoi leur vie nous intrigue-t-elle à ce point ?

Loading

Lire la suite »

Aider les patients porteurs de maladies rares en Valais et au-delà

Fondée à Sion en 2017, MaRaVal est une association à but non lucratif dédiée aux personnes atteintes de maladie rare et à leur famille. Elle propose des prestations dont l’efficacité a été démontrée, comme le soutien aux patients, la défense de leurs intérêts, la coordination des interventions et des formations dans divers domaines affectant la vie de ces personnes et de leurs proches. Entretien réalisé avec Christine de Kalbermatten, directrice et fondatrice de MaRaVal – maladies rares Valais.

Loading

Lire la suite »

Sauté de légumes de printemps

Cette recette est une véritable ode aux légumes frais du printemps. Elle présente un mélange coloré d’asperges, de pois mange-tout, de carottes et de poivrons, sautés dans une sauce légère et savoureuse à base de sauce soja, de gingembre, d’ail et d’un soupçon de miel pour la douceur. Garni de graines de sésame et d’herbes fraîches, ce plat est à la fois nutritif et visuellement attrayant, parfait pour les personnes gourmandes et soucieuses de leur santé.

Loading

Lire la suite »

Salade de quinoa et betteraves grillées

Une salade copieuse et rafraîchissante qui combine la douceur des betteraves rôties avec la saveur de noix du quinoa. Cette salade est mélangée avec de la roquette, des concombres en dés et de la feta émiettée, puis assaisonnée d’une vinaigrette citronnée. Garnie de noix grillées pour le croquant, c’est un repas équilibré et satisfaisant, idéal pour les premiers jours du printemps.

Loading

Lire la suite »