Ce papillon caché dans notre corps…

Mis en lumière par le mannequin Gigi Hadid, les problèmes liés à la glande thyroïde sont handicapants et peuvent couvrir un large éventail de symptômes et de troubles. Le point sur une glande dont on entend de plus en plus parler.  

Par Adeline Beijns

Un petit papillon

La glande thyroïde est une petite glande située à l’avant du cou, enroulée autour de la trachée. Elle a la forme d’un papillon, plus petit au milieu avec deux larges ailes qui s’étendent sur le côté de la gorge. La thyroïde produit de la thyroxine (T4) et de la triiodothyronine (T3), deux hormones très importantes qui contrôlent la façon dont les cellules du corps utilisent l’énergie. Cette glande joue donc un rôle essentiel en contrôlant de nombreuses fonctions comme la croissance, la reproduction, le sommeil, la faim et le métabolisme.

Troubles thyroïdiens

Lorsque la thyroïde produit trop de T3, de T4 ou des deux, elle accélère les fonctions vitales, ce qui peut provoquer une maladie appelée hyperthyroïdie. Une utilisation trop rapide de l’énergie ne se limite pas à vous fatiguer: elle peut aussi accélérer les battements de votre cœur et vous faire perdre du poids. Dans le cas inverse, si votre corps produit trop peu d’hormones thyroïdiennes, vous pouvez ressentir de la fatigue et prendre du poids. On parle alors d’hypothyroïdie. Ces deux affections sont graves et doivent être traitées sans délais.

Symptômes

Il existe une variété de symptômes que vous pourriez ressentir si vous souffrez d’une de ces maladies. Malheureusement, ils sont souvent très similaires aux signes d’autres affections et de certaines étapes de la vie. Il peut donc être difficile de savoir si vos troubles sont liés à un problème de thyroïde ou à quelque chose d’entièrement différent. Dans la plupart des cas, les symptômes d’une maladie thyroïdienne peuvent être divisés en deux groupes: ceux liés à une trop grande quantité d’hormones thyroïdiennes (hyperthyroïdie) et ceux liés à une trop faible quantité d’hormones thyroïdiennes (hypothyroïdie).

Les symptômes d’une thyroïde hyperactive peuvent inclure notamment : anxiété, nervosité, troubles du sommeil, perte de poids et une hypertrophie de la glande thyroïde (goitre). A l’inverse, ceux d’une hypothyroïdie peuvent être les suivants : fatigue, prise de poids, menstruations fréquentes et abondantes et une intolérance aux températures froides. Des analyses médicales peuvent aujourd’hui facilement déterminer si vos symptômes sont causés par un dysfonctionnement de la thyroïde. Ces tests comprennent des analyses sanguines, des tests d’imagerie ainsi que des examens physiques destinés à palper le cou afin de détecter toute excroissance ou hypertrophie de la glande.

Causes

L’hyper- et l’hypothyroïdie peuvent être déclenchées par une multitude de facteurs. Ainsi, hormis l’existence de maladies auto-immunes spécifiques qui peuvent induire une hyper- ou une hypothyroïdie, cette dernière peut être causée par une thyroïdite qui est une inflammation de la glande thyroïde. Un manque ou un excès d’iode, oligo-élément essentiel utilisé par la thyroïde pour produire ses hormones, peut aussi engendrer une hypo- ou une hyperthyroïdie. Enfin, l’hyperthyroïdie peut aussi être causée par des nodules hyperactifs au sein de la thyroïde.

Facteurs de risque

Les maladies thyroïdiennes peuvent toucher tout le monde : hommes, femmes, nourrissons, adolescents et personnes âgées. Elles peuvent être présentes à la naissance (typiquement l’hypothyroïdie) et peuvent également se développer avec l’âge (souvent après la ménopause chez les femmes).

Vous pouvez présenter un risque plus élevé de développer une maladie de la thyroïde si vous :
1. Avez des antécédents familiaux de maladie thyroïdienne,
2. Vous souffrez d’une maladie auto-immune telle que le diabète de type 1, l’insuffisance surrénale primaire, le lupus, la polyarthrite rhumatoïde ou encore le syndrome de Sjögren,
3. Prenez un médicament à forte teneur en iode,
4. Vous avez plus de 60 ans.

Quels traitements ?

L’objectif de la prise en charge thérapeutique étant de ramener les taux d’hormones thyroïdiennes à la normale, différents traitements peuvent être envisagés en fonction de la cause du problème thyroïdien.

Maladie d’Hashimoto

Il y a quelques années, la célèbre top model Gigi Hadid révélait souffrir de la maladie d’Hashimoto. Peu connue du grand public, cette maladie n’en est pas moins célèbre puisqu’elle a été la première maladie auto-immune à avoir été reconnue comme telle en 1957. Les symptômes de cette maladie chronique sont essentiellement ceux d’une hypothyroïdie couplée à la présence d’un goitre. Un traitement par hormones thyroïdiennes au long cours est généralement nécessaire.

Que faire ?

Parlez à votre médecin si vous pensez avoir des problèmes de santé liés à la thyroïde. Il se peut que vous soyez orienté vers un endocrinologue, qui vous évaluera et effectuera les tests nécessaires.

Vous avez aimé cet article ? Ne manquez pas :

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la version papier Salle d’attente pour avoir accès à toutes les informations sur le sujet: témoignages, tests, adresses utiles, infographies et autres.
Alors n’attendez-plus !
CHF39.00

Loading

Partagez sur

Facebook

Plus d’articles :

Comprendre le zona

Le zona, également appelé herpès zoster, est une infection virale causée par la réactivation du virus varicelle-zona. Ce dernier peut rester en sommeil dans les tissus nerveux et réapparaître des années plus tard sous la forme d’un zona.

Loading

Lire la suite »

Fascination pour la vie des milliardaires : plongée dans la psyché humaine

À une époque où la vie des milliardaires est fréquemment mise en avant dans les médias, elle devient souvent le sujet d’articles de magazines, de séries télévisées et de messages en vogue sur les réseaux sociaux. S’il est évident que la société éprouve une profonde fascination pour ces personnes, la question fondamentale qui se pose est la suivante : pourquoi leur vie nous intrigue-t-elle à ce point ?

Loading

Lire la suite »

Aider les patients porteurs de maladies rares en Valais et au-delà

Fondée à Sion en 2017, MaRaVal est une association à but non lucratif dédiée aux personnes atteintes de maladie rare et à leur famille. Elle propose des prestations dont l’efficacité a été démontrée, comme le soutien aux patients, la défense de leurs intérêts, la coordination des interventions et des formations dans divers domaines affectant la vie de ces personnes et de leurs proches. Entretien réalisé avec Christine de Kalbermatten, directrice et fondatrice de MaRaVal – maladies rares Valais.

Loading

Lire la suite »

Sauté de légumes de printemps

Cette recette est une véritable ode aux légumes frais du printemps. Elle présente un mélange coloré d’asperges, de pois mange-tout, de carottes et de poivrons, sautés dans une sauce légère et savoureuse à base de sauce soja, de gingembre, d’ail et d’un soupçon de miel pour la douceur. Garni de graines de sésame et d’herbes fraîches, ce plat est à la fois nutritif et visuellement attrayant, parfait pour les personnes gourmandes et soucieuses de leur santé.

Loading

Lire la suite »

Salade de quinoa et betteraves grillées

Une salade copieuse et rafraîchissante qui combine la douceur des betteraves rôties avec la saveur de noix du quinoa. Cette salade est mélangée avec de la roquette, des concombres en dés et de la feta émiettée, puis assaisonnée d’une vinaigrette citronnée. Garnie de noix grillées pour le croquant, c’est un repas équilibré et satisfaisant, idéal pour les premiers jours du printemps.

Loading

Lire la suite »