Construire le présent …

… Pour garantir le futur ! C’est la devise d’AROMED (Association romande de médecins), Association sans but lucratif, qui a pour mission d’assurer l’information et la formation dans le domaine médical. Depuis 2001, il s’agit aussi d’une Fondation en faveur des médecins, dentistes ou vétérinaires salariés ou indépendants membres de l’Association. Son objectif est d’apporter notamment des solutions innovantes en matière de prévoyance professionnelle (LPP). En Suisse romande, 1 médecin indépendant sur 4 y est affilié. Entretien réalisé auprès de Vadym Lupo, Directeur de AROMED Médical Services. 

Par Adeline Beijns

Vadym Lupo, pourriez-vous vous décrire en quelques mots ?

Après une expérience de plus de 10 ans dans le domaine des assurances et de l’animation de réseaux B2B, c’est en avril 2019 que j’ai rejoint AROMED en tant que responsable du développement commercial de la Fondation.

Où se situe votre force ?

Les services d’AROMED sont sans égal car ce sont les besoins de nos clients qui définissent notre niveau de service sans majoration des coûts. Nos clients sont au cœur de nos préoccupations et ont ainsi droit, sans frais supplémentaires, à une visite annuelle du conseiller attitré. Ils bénéficient ainsi de conseils et d’un suivi en matière de choix de plan de prévoyance, de fiscalité et de retraite (rente ou capital) et tout cela en assurant la plus grande flexibilité. Aussi, en plus de la réassurance des risques décès invalidité, la Fondation réassure le risque de longévité.

La Fondation existe depuis plus de 20 ans, pour quelles raisons a-t-elle été créée et comment fonctionne-t-elle ?

Présente en Suisse Romande et au Tessin, la Fondation AROMED a été créée en 2001 par l’Association AROMED dans le but d’apporter des solutions innovantes pour ses membres. Le Conseil de Fondation, qui en est l’organe suprême, est composé de médecins et de spécialises ayant pleinement conscience des besoins de leurs assurés. Ils prêtent donc une attention particulière à la défense de leurs intérêts ainsi qu’à la sécurité de la caisse. C’est ainsi qu’au cours des 10 dernières années, un degré de couverture au-dessus de 100% a été assuré.

Quelles solutions de prévoyance proposez-vous ?

La Fondation AROMED propose deux catégories de plans de prévoyance pour accompagner le médecin dans son parcours de vie aussi bien privé que professionnel à savoir, le plan SMARTMED qui est un plan à choix multiples et le plan Equilibre Sécurité qui serait l’équivalent d’un plan STARTUP, pour les médecins qui souhaitent se mettre à leur compte.

Quelle est sa politique de placement ?

La politique d’AROMED en matière de placement est prudente c’est-à-dire qu’elle mise sur une optimisation du couple « rendement/risque ». Le pourcentage d’actions, c’est-à-dire des actifs assez volatils et donc risqués, dans le portefeuille n’est que de 35%. Cette politique de placement a permis d’obtenir un rendement moyen de 3,20% sur les cinq dernières années ainsi qu’un taux de couverture moyen supérieur à 110% sur la même période. La Fondation a également une politique de rémunération très généreuse sur les avoirs de prévoyance, ce qui permet à nos assurés de percevoir la moitié des rendements réalisés durant l’année. Ainsi, au cours des 3 dernières années, les intérêts versés ont été de 5,25% n 2019, 2,5% en 2020 et 4% en 2021.

Quels sont les points forts de SMARTMED ?

Bien, Il s’agit d’une solution très flexible et à choix multiples pour les indépendants et leurs employés ainsi que pour les personnes morales (SA et Sàrl). Il est possible de choisir le salaire assuré, le seuil d’entrée, les bonifications et un grand nombre de prestations risques. Par exemple, vous pouvez choisir avec ou sans la restitution des capitaux accumulés ainsi que le versement d’une rente de conjoint. De plus, même après la survenance d’un cas d’invalidité, il est possible de choisir entre la rente ou le capital à l’âge légal de la retraite. Enfin, la flexibilité est assurée en prévoyant la possibilité de revoir le revenu assuré en fin d’année, en fonction du résultat pour les indépendants

Et ceux du plan « Équilibre Sécurité » ?

Ils sont nombreux. Dans ce plan, les prestations sont calculées sur le salaire assuré risque et non sur le salaire annoncé, ce qui signifie qu’un médecin souhaitant se mettre en tant qu’indépendant ne sachant pas le chiffre d’affaire qu’il pourra générer durant la ou les 3 premières années, peut annoncer à la Fondation un revenu inférieur à CHF 143’400 (comme expliqué dans l’exemple chiffré). Aucune réduction n’est faite en coordination avec les autres assurances ni de surindemnisation (assurance de somme et non de dommage). Il convient aussi de souligner que les frais administratifs pour ce plan Équilibre Sécurité, durant les 3 ans, sont pris en charge par la Fondation.

Comment déterminer la solution qui me convient le mieux ?

Nous voulons être proches des besoins de nos clients, c’est pourquoi nous assurons une présence locale. Venez donc simplement nous rendre visite ou appelez-nous pour discuter ensemble de la meilleure solution pour vous. Nous sommes à votre écoute et à votre disposition.

Demandez conseils !

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la version papier Salle d’attente pour avoir accès à toutes les informations sur le sujet: témoignages, tests, adresses utiles, infographies et autres.
Alors n’attendez-plus !
CHF39.00

Partagez sur

Facebook

Plus d’articles :

Comprendre le zona

Le zona, également appelé herpès zoster, est une infection virale causée par la réactivation du virus varicelle-zona. Ce dernier peut rester en sommeil dans les tissus nerveux et réapparaître des années plus tard sous la forme d’un zona.

Loading

Lire la suite »

Fascination pour la vie des milliardaires : plongée dans la psyché humaine

À une époque où la vie des milliardaires est fréquemment mise en avant dans les médias, elle devient souvent le sujet d’articles de magazines, de séries télévisées et de messages en vogue sur les réseaux sociaux. S’il est évident que la société éprouve une profonde fascination pour ces personnes, la question fondamentale qui se pose est la suivante : pourquoi leur vie nous intrigue-t-elle à ce point ?

Loading

Lire la suite »

Aider les patients porteurs de maladies rares en Valais et au-delà

Fondée à Sion en 2017, MaRaVal est une association à but non lucratif dédiée aux personnes atteintes de maladie rare et à leur famille. Elle propose des prestations dont l’efficacité a été démontrée, comme le soutien aux patients, la défense de leurs intérêts, la coordination des interventions et des formations dans divers domaines affectant la vie de ces personnes et de leurs proches. Entretien réalisé avec Christine de Kalbermatten, directrice et fondatrice de MaRaVal – maladies rares Valais.

Loading

Lire la suite »

Sauté de légumes de printemps

Cette recette est une véritable ode aux légumes frais du printemps. Elle présente un mélange coloré d’asperges, de pois mange-tout, de carottes et de poivrons, sautés dans une sauce légère et savoureuse à base de sauce soja, de gingembre, d’ail et d’un soupçon de miel pour la douceur. Garni de graines de sésame et d’herbes fraîches, ce plat est à la fois nutritif et visuellement attrayant, parfait pour les personnes gourmandes et soucieuses de leur santé.

Loading

Lire la suite »

Salade de quinoa et betteraves grillées

Une salade copieuse et rafraîchissante qui combine la douceur des betteraves rôties avec la saveur de noix du quinoa. Cette salade est mélangée avec de la roquette, des concombres en dés et de la feta émiettée, puis assaisonnée d’une vinaigrette citronnée. Garnie de noix grillées pour le croquant, c’est un repas équilibré et satisfaisant, idéal pour les premiers jours du printemps.

Loading

Lire la suite »