Nouveaux régimes alimentaires : tendances et impacts

Virus HPV
Récupéré sur : giphy.com

Dans un monde où l’alimentation joue un rôle central dans notre santé et notre bien-être, les régimes alimentaires se diversifient et s’adaptent aux besoins et aux valeurs de chacun. Cet article examine en détail les principaux régimes alimentaires, leurs avantages et inconvénients, ainsi que leur influence sur notre quotidien et leur impact sur la planète. 

Par Adeline Beijns

Une multitude de possibilités

Explorer les divers régimes alimentaires permet de comprendre comment chaque choix peut répondre à des besoins et des valeurs spécifiques.

Flexitarien : Un flexitarien privilégie une alimentation principalement végétarienne tout en s’autorisant occasionnellement de la viande ou du poisson. C’est un régime flexible qui permet de réduire sa consommation de produits animaux sans les éliminer totalement. « Je me suis tourné vers le flexitarisme il y a quelques années », raconte Marie, 34 ans. « Je voulais réduire mon impact environnemental sans pour autant me priver de mes plats préférés. J’ai constaté une amélioration de ma digestion et une augmentation de mon énergie au quotidien. »

Végétarien : Les végétariens excluent la viande et le poisson de leur alimentation, mais consomment des produits d’origine animale comme les œufs, le lait et le fromage. « Devenir végétarien a été une décision motivée par des raisons éthiques et de santé », explique Luc, 42 ans. « Je me sens plus en accord avec mes valeurs et je suis moins sujet aux maladies courantes depuis que j’ai changé mon alimentation. »

Pesco-végétarien : Ce régime est similaire au végétarien, mais inclut également le poisson et les fruits de mer. « J’ai adopté le régime pesco-végétarien à 16 ans après avoir pris conscience de la souffrance animale », partage Eve, 24 ans. « En 2016, quand j’ai arrêté de manger de la viande, c’était parfois difficile de trouver des alternatives, mais aujourd’hui, tous les supermarchés et restaurants offrent des options végétariennes. Je n’ai jamais eu de problème de santé. » Sa sœur, quant à elle, a arrêté de manger du poisson en raison de l’impact écologique dramatique de la surpêche.

Récupéré sur : giphy.com

Végan : Les végans excluent tous les produits d’origine animale de leur alimentation, y compris les œufs, le lait, le miel et parfois même certains produits non alimentaires comme le cuir et la laine. C’est un mode de vie qui va au-delà de l’alimentation. « Le choix de devenir végan a transformé ma vie », confie Sophie, 28 ans. « Non seulement je me sens plus légère et en meilleure santé, mais j’ai aussi la satisfaction de contribuer à la protection des animaux et de la planète. »

Omnivore : Les omnivores consomment à la fois des produits d’origine végétale et animale sans restriction particulière. C’est le régime alimentaire le plus courant.

Autres régimes : Il existe également d’autres régimes spécifiques comme le régime paléo (privilégiant les aliments non transformés), le régime cétogène (riche en graisses et pauvre en glucides) et bien d’autres encore.

Évolution des mentalités

Les mentalités évoluent face à une prise de conscience croissante des enjeux environnementaux, éthiques et de santé. En ce qui concerne la santé, de nombreuses études montrent que les régimes à base de plantes offrent des bénéfices significatifs pour la prévention de maladies chroniques, telles que les maladies cardiaques, le diabète et certains cancers.

Sur le plan environnemental, la production de viande a un impact notable, notamment en termes de consommation d’eau, d’émissions de gaz à effet de serre et de déforestation. En réduisant leur consommation de viande, les individus contribuent à diminuer leur empreinte écologique. Enfin, sur le plan éthique, les préoccupations croissantes concernant le bien-être animal poussent de plus en plus de personnes à adopter des régimes alimentaires qui excluent ou réduisent les produits d’origine animale.

Avantages et désavantages

Les régimes alimentaires présentent des avantages et des désavantages qui varient en fonction des choix individuels. En ce qui concerne les bénéfices, il est largement reconnu que les régimes à base de plantes peuvent améliorer la santé globale. Ils sont associés à une réduction des risques de maladies chroniques telles que les maladies cardiaques, le diabète et certains types de cancers. Par ailleurs, ces régimes ont un impact environnemental réduit.

Récupéré sur : giphy.com

La production de légumes, fruits, céréales et légumineuses nécessite moins de ressources naturelles, ce qui diminue l’empreinte écologique. De plus, adopter un régime végétarien, pesco-végétarien ou végan contribue à l’amélioration du bien-être animal, un facteur important pour beaucoup. Cependant, ces régimes ne sont pas sans inconvénients. L’un des principaux défis est la difficulté à obtenir certains nutriments essentiels, comme la vitamine B12 pour les végans. Cette vitamine, principalement présente dans les produits d’origine animale, doit être complétée par des suppléments ou des aliments enrichis.

De plus, il peut être nécessaire de s’adapter lors des voyages ou des repas à l’extérieur, car toutes les régions du monde n’offrent pas autant de choix pour les régimes à base de plantes. Certains produits spécialisés, comme les substituts de viande ou les laits végétaux, peuvent également être plus coûteux, ce qui représente un obstacle supplémentaire pour certains. En dépit de ces désavantages, beaucoup trouvent que les avantages, tant pour la santé que pour l’environnement, l’emportent sur les inconvénients.

Par exemple, Eve souligne qu’aujourd’hui, il est beaucoup plus facile de trouver des alternatives végétariennes dans les supermarchés et restaurants, ce qui facilite grandement la transition et le maintien de ces régimes.

Au quotidien et en voyage

Adopter un régime spécifique peut nécessiter une planification supplémentaire, surtout lors des voyages. Il peut être plus difficile de trouver des options adaptées dans certaines régions du monde. Cependant, avec la popularité croissante des régimes à base de plantes, de nombreuses villes offrent désormais des options variées pour les végétariens et végans. « Voyager en étant végan n’est plus aussi compliqué qu’avant », affirme Sophie. « Il suffit de faire quelques recherches en avance, et on trouve toujours des options adaptées. »

Impact sur la planète

Les régimes à base de plantes sont généralement plus durables. La production de légumes, fruits, céréales et légumineuses nécessite moins de ressources naturelles que la production de viande. Ainsi, en adoptant des régimes comme le flexitarisme, le végétarisme ou le véganisme, on contribue à réduire la pression sur les écosystèmes et à préserver la biodiversité.

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la version papier Salle d’attente pour avoir accès à toutes les informations sur le sujet: témoignages, tests, adresses utiles, infographies et autres.
Alors n’attendez-plus !
CHF39.00
Ou abonnez-vous directement pour 8 éditions !
CHF78.00

Loading

Partagez sur

Facebook

Plus d’articles :

Partie 2 : La persévérance face à l’adversité : l’évolution du combat d’Eric

Dans un monde où chaque jour peut apporter son lot d’incertitudes, des histoires de courage et de résilience comme celle d’Eric se distinguent. Notre édition d’avril avait levé le voile sur son combat contre la leucémie lymphoïde chronique (LLC), un parcours empreint d’espoir malgré les épreuves. Aujourd’hui, nous reprenons le fil de cette histoire remarquable, témoignant des rebondissements survenus depuis notre dernier récit.

Loading

Lire la suite »

Partie 2 : Nouveau chapitre dans la lutte contre la LLC : la suite de l’histoire de Manuela

Dans notre numéro d’avril (cf. flyer partie 1), nous avons commencé à raconter l’histoire touchante de Manuela, qui a reçu un diagnostic de leucémie lymphoïde chronique (LLC) à seulement 35 ans et qui a depuis parcouru un long chemin de lutte, d’espoir et d’adaptation à une nouvelle réalité de vie. Nous poursuivons maintenant son histoire, qui nous introduit dans les développements récents de son état de santé, son traitement et la manière dont Manuela fait face aux nouveaux défis, avec la même force et la même détermination que celles dont elle a fait preuve depuis le diagnostic.

Loading

Lire la suite »

Petits bobos, grandes aventures : prévenir et soigner

Chaque jour, que ce soit à la maison, lors d’une escapade en nature ou pendant une séance de sport, le risque de subir une blessure au moins mineure est toujours présent. Des activités apparemment banales peuvent parfois conduire à des plaies superficielles ou plus sérieuses. Savoir comment les traiter rapidement et efficacement est essentiel pour éviter des complications, garantissant ainsi que nos petites aventures restent de bons souvenirs plutôt que des mésaventures douloureuses.

Loading

Lire la suite »

Mystères de la peau : les secrets des grains de beauté

Bien que les grains de beauté soient souvent associés à des risques de mélanome, il est important de rappeler aussi leur potentiel esthétique. Ces petites marques qui parsèment notre peau peuvent en effet ajouter un charme unique et distinctif. À travers les âges, ils ont même été embellis et imités, comme en témoigne la mode des « mouches » chez les dames de la cour. Mais la prudence face au soleil reste de mise.

Loading

Lire la suite »

Les robots s’invitent au bloc opératoire

L’essor fulgurant de la technologie a révolutionné de nombreux domaines, notamment celui de la médecine, avec un impact significatif sur la chirurgie orthopédique. Parmi les innovations les plus marquantes de ces dernières années, les robots chirurgicaux se distinguent par leur capacité à augmenter la précision et la reproductibilité des interventions tout en réduisant les risques et le temps de récupération pour les patients.

Loading

Lire la suite »