L’hibernation, le futur de l’homme ?

L’été s’en est allé, les jours raccourcissent et les températures baissent. Bientôt, une centaine d’espèces d’animaux commenceront à hiberner pour se protéger des dangers de l’hiver. Appliquée à l’homme, l’hibernation offrirait de nombreuses perspectives en matière de santé et de voyage spatial.

Par Adeline Beijns

Affronter le manque de nourriture

Qu’il s’agisse de l’ours brun, de la marmotte, du loir, de l’écureuil ou du hérisson, tous ont compris que face à la difficulté de migrer vers des cieux plus cléments et plus chauds où une nourriture abondante leur serait accessible, ne pas s’adapter et vouloir continuer à vivre «comme si de rien n’était», les mettrait en péril.

Tired Polar Bear GIF by BBC Earth
Source : Giphy

Différentes sortes d’hibernation

En fonction de l’accès ou non à de la nourriture, la taille du corps et la période de reproduction génétiquement programmée, trois sortes d’inactivités hivernales sont possibles, à savoir l’hibernation temporaire, l’hibernation dite classique et la grande hibernation.

L’hibernation temporaire est réservée aux grands ongulés herbivores tels que le cerf, le chevreuil, le chamois et le bouquetin. Ne disposant pas de réserves de graisses suffisantes sous leur manteau isolant, ces animaux ne peuvent se permettre de rester inactifs que pendant quelques heures au cours desquelles la température de leur corps tombe aux alentours de 15 degrés.

Source : Giphy

Au cours de l’hibernation « classique», les animaux s’isolent dans un repaire isolé, restent réactifs au danger et peuvent interrompre leur repos pour rechercher de la nourriture. La température du corps de ces animaux, au pelage chaud et aux réserves de graisses abondantes, ne baisse que très légèrement. Il s’agit de l’ours, du blaireau et de l’écureuil.

Enfin, au cours de la grande hibernation, les animaux tels que la marmotte, le loir, le hamster, la chauve-souris ou encore le hérisson, passent plusieurs longs mois à dormir. La température de leur corps tombe entre 3 et 5 degrés, leur cœur ralentit et ils ne montrent aucune réactivité.

Si l’hibernation concerne les mammifères qui peuvent réguler leur température, la brumation s’applique aux animaux à sang froid comme les reptiles et les amphibiens qui entrent dans un état de «sommeil profond» où ils subissent le même processus d’inactivité et de baisse de la température corporelle, du rythme cardiaque, du taux métabolique et du taux respiratoire. Les reptiles entrent généralement en brumation à la fin de l’automne et en ressortent après une période pouvant durer huit mois selon la santé, l’âge et la taille du reptile. Ils peuvent toutefois se réveiller pour boire de l’eau, puis se rendormir.

Le top 5 des animaux qui hibernent

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la version papier Salle d’attente pour avoir accès à toutes les informations sur le sujet: témoignages, tests, adresses utiles, infographies et autres.
Alors n’attendez-plus !
CHF39.00

Loading

Partagez sur

Facebook

Plus d’articles :

Comprendre le syndrome de Gilles de la Tourette

Dans le bureau animé de l’une des plus grandes entreprises de la ville, au milieu du cliquetis des claviers et du murmure des discussions professionnelles, nous rencontrons Claire, une directrice des ressources humaines chevronnée au sourire chaleureux. À 55 ans, Claire a réalisé une belle carrière mais c’est son parcours personnel qui nous amène ici aujourd’hui. Dans cet entretien, Claire nous explique comment sa vie familiale a été marquée par la maladie de son fils Alexandre, atteint du syndrome de Gilles de la Tourette.

Loading

Lire la suite »

Maîtriser et comprendre le stress

Le stress est une réaction naturelle de l’organisme face à des défis ou des menaces. Cette réponse physiologique complexe est orchestrée par une série d’hormones dites de stress telles que l’adrénaline et le cortisol. Ces dernières augmentent notre vigilance, notre énergie et notre capacité à réagir rapidement. Cependant, lorsqu’elles sont activées de manière prolongée ou excessive, elles peuvent affecter négativement notre bien-être.

Loading

Lire la suite »

Stop au tabou des douleurs sexuelles !

Un rapport sexuel n’est pas toujours une partie de plaisir. Pour de nombreuses personnes, la douleur ressentie est un sujet rarement abordé ouvertement, alors qu’il s’agit d’un problème important. Il est essentiel de reconnaître que toute souffrance pendant l’activité sexuelle n’est pas une norme qu’il faut accepter ou ignorer : il s’agit d’un signal clair du corps qui indique que quelque chose ne fonctionne pas comme il le devrait ?

Loading

Lire la suite »

Une plongée dans le monde de la physiothérapie : Une interview exclusive

Dans le vaste domaine des soins de santé, la physiothérapie se distingue comme une discipline unique axée sur le rétablissement, le maintien et l’amélioration de la fonction physique, de la mobilité et des performances. Elle joue ainsi un rôle essentiel dans la prévention des blessures, la récupération et l’optimisation des performances. Ce mois-ci, nous avons le privilège de rencontrer un physiothérapeute expérimenté et un médecin du sport réputé pour démystifier les subtilités de la physiothérapie.

Loading

Lire la suite »

Comprendre et vivre avec l’arthrose

Les douleurs rhumatismales et inflammatoires représentent une réalité quotidienne pour un grand nombre de personnes. Elles sont souvent le résultat de diverses affections, telles que l’arthrite et l’arthrose. Ces maladies se manifestent par des douleurs persistantes, qui peuvent s’aggraver avec le mouvement et altérer considérablement la qualité de vie des individus.

Loading

Lire la suite »

Lutte contre le glaucome: Comprendre et mieux agir

À l’approche de la Semaine Internationale du Glaucome, du 10 au 16 mars 2024, nous avons rencontré le Dr. André Mermoud, ophtalmologue réputé, pour nous éclairer sur les mystères de cette maladie. Dans cet entretien, découvrez les enjeux et les symptômes de cette affection oculaire souvent méconnue et potentiellement grave. Une lecture essentielle pour protéger votre vision.

Loading

Lire la suite »