Les yeux secs, c’est fini !

Les yeux rouges qui tiraillent, Léa (24 ans) en avait fait son quotidien. La raison ? Des heures interminables passées devant son écran d’ordinateur et sur son smartphone. Depuis qu’elle utilise THEALOZ® DUO, ce désagrément douloureux n’est plus qu’un mauvais souvenir.

Par Adeline Beijns

En deux mots

La sécheresse oculaire vient de la mauvaise qualité voire d’une production insuffisante de larmes censées hydrater et nourrir la cornée. Sans elle, notre œil se dessècherait et notre vue en serait directement affectée.

L’inconfort dont souffre Léa témoigne non seulement d’une fatigue à passer des heures devant un écran mais aussi d’un déficit de production de larmes.

Moins de clignements

Léa est passionnée par son travail. Le fait qu’elle travaille sur un écran réduit significativement le nombre de clignements de ses yeux et augmente ainsi le risque de sécheresse.

«J’ai essayé de faire des pauses toutes les demi-heures mais cela n’a pas vraiment aidé. Mes yeux restaient rouges et piquaient, j’ai donc cherché une autre solution car très honnêtement, je ne peux pas me passer de mon ordinateur » confie Léa.

Quelques gouttes

Suivant le conseil de son ophtalmologue, Léa essaye THEALOZ® DUO, un collyre sans agent conservateur qui convient aussi aux personnes portant des lentilles. Facile d’utilisation, une goutte dans chaque œil suffit à donner un soulagement immédiat. «Dès que je sens un léger picotement, je mets une goutte, jusqu’à 4 fois par jour et je peux continuer à travailler». Une solution simple et efficace!

Plus d’informations :

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la version papier Salle d’attente pour avoir accès à toutes les informations sur le sujet: témoignages, tests, adresses utiles, infographies et autres.
Alors n’attendez-plus !
CHF39.00

Partagez sur

Partager sur facebook
Facebook

Plus d’articles :

“Je ne finirai pas en chaise roulante !”

La polyarthrite rhumatoïde est une affection rhumatismale inflammatoire chronique qui engendre une inflammation des articulations. Roland B., 74 ans, en souffre depuis plus de 35 ans. Malgré la maladie et les aléas de la vie, il est un exemple d’optimisme et de joie de vivre.

Lire la suite »

L’arthrose ne m’aura pas !

Marathonienne lorsqu’elle était jeune, Fabienne (58 ans), a commencé à souffrir d’arthrose au genou il y a deux ans. Forte tête, elle a décidé que cette maladie ne changera pas sa manière de vivre.

Lire la suite »

Les yeux secs, c’est fini !

Les yeux rouges qui tiraillent, Léa (24 ans) en avait fait son quotidien. La raison ? Des heures interminables passées devant son écran d’ordinateur et sur son smartphone. Depuis qu’elle utilise THEALOZ® DUO, ce désagrément douloureux n’est plus qu’un mauvais souvenir.

Lire la suite »