Diabète : comment survivre à Noël ?

Tout le monde le sait, les fêtes de fin d’année sont synonymes d’excès en tout genre. Alors que pour la plupart d’entre nous, les kilos superflus seront rapidement éliminés, pour les diabétiques, la question n’est pas véritablement d’ordre esthétique mais plutôt métabolique. Dans l’opulence des réveillons, quels sont les aliments à bannir et à privilégier pour éviter les malaises glycémiques ?

Par Adeline Beijns

Anticiper avant tout

Invité par la famille ou les amis, on ne contrôle pas toujours ce qui se retrouvera dans notre assiette. Même s’il est assez délicat de poser la question, il est important de savoir ce qui sera proposé au menu. Si le plat principal s’annonce riche en glucides, mieux vaut ne pas trop manger au moment de l’apéritif et adapter les injections d’insuline en conséquence. Prévenir vaut mieux que guérir.

Que boire et manger à l’apéritif ?

Une consommation modérée d’alcool n’a pas de conséquences néfastes sur l’équilibre du diabète pour autant que quelques règles soient respectées.

1. Ne buvez pas à jeun car l’alcool peut engendrer des hypoglycémies.

2. Limitez-vous à 2 verres d’alcool.

3. Privilégiez les vins rouges qui sont sans glucides.

4. Evitez les alcools forts, aromatisés ou contenant plus de glucides tels que les bières, vins moelleux et liquoreux.

En ce qui concerne le grignotage, évitez les apéritifs salés comme les chips, biscuits et les cacahuètes qui sont souvent trop salés et trop gras et qui n’apportent rien en termes nutritionnels. Privilégiez plutôt les assortiments de crudités : concombre, chou-fleur, tomates cerises, artichauts…

EN ENTRÉE

Pauvres en glucides pourvu qu’ils ne soient pas accompagnés de sauces riches, les salades, crudités, fruits de mer et crustacés sont les alliés parfaits. Vous pouvez donc laisser libre cours à votre imagination et composer une assiette de la mer.

PLAT PRINCIPAL

Peu importe qu’il s’agisse de dinde, chapon ou saumon, faites plutôt attention aux sauces et aux accompagnements: limitez les pâtes, riz et pain. Mangez bien mais sans vous resservir.

FINIR EN BEAUTÉ

Pour le dessert, en fonction de ce que vous aurez mangé avant, vous pouvez peut être vous laissez tenter par une note sucrée. Privilégiez tout de même, les desserts peu gras et les fruits rouges pauvres en glucides tels que les myrtilles, framboises, fraises et groseilles.

Plus d’informations :

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la version papier Salle d’attente pour avoir accès à toutes les informations sur le sujet: témoignages, tests, adresses utiles, infographies et autres.
Alors n’attendez-plus !
CHF39.00

Partagez sur

Partager sur facebook
Facebook

Plus d’articles :

On passe aux choses sérieuses !

Quand se préparer le matin devient une vraie galère … Qui n’a jamais vu son collègue de travail, sur son 31, avec des tonnes de pellicules sur les épaules ? Qui n’a jamais porté de chapeaux, non pas pour le style, mais pour limiter les dégâts !

Lire la suite »

Pour une désinfection au poil

Schumacher GmbH et WEITA AG – Dr. Schumacher en tant que fabricant innovant dans le domaine de la désinfection et de l’hygiène et WEITA en tant que partenaire commercial en Suisse. Entre 2003 et 2020, les produits de Dr. Schumacher ont été commercialises en Suisse sous la marque « Desomed » – suite à la reprise de l’ancienne société de fabrication, tous les produits sont proposés depuis 2020 sous la marque de « Dr. Schumacher ».

Lire la suite »