AU SECOURS ! Yeux rouges, secs et irrités ?

Qui n’a pas déjà eu cette expérience désagréable de yeux secs, rouges et irrités ? Ce problème, relativement courant, est causé par un manque chronique d’hydratation et de lubrification de la surface de l’œil. Pour éviter ces désagréments et tout risque d’infection (blépharite), une bonne hygiène palpébrale est recommandée.

Par Adeline Beijns

La sécheresse oculaire

Loin d’être anodine, la sécheresse oculaire est une maladie de l’œil due à une altération du film lacrymal, autrement dit de la production des larmes. Ces dernières sont indispensables puisqu’elles évitent non seulement le dessèchement de la surface antérieure de l’œil (principalement la cornée) mais apportent également les éléments nutritifs et l’oxygène nécessaires tout en réduisant le risque d’infection.

Ses principaux symptômes sont nombreux: des picotements voire des brûlures oculaires, une sensation de sable dans les yeux, une gêne face à la lumière, une fatigue oculaire, des clignements répétés des paupières, un inconfort au port de lentilles, une incapacité à conduire de nuit, des troubles visuels ainsi que des difficultés à lire les écrans et à regarder la télévision. En effet, les larmes jouent un rôle réfractif important en étant une véritable composante optique de l’œil.

Animated GIF
Source : Giphy

Le précieux film lacrymal qui protège l’œil est composé de 3 couches, à savoir, la couche muqueuse (produite par les cellules du gobelet conjonctival) qui permet aux larmes d’adhérer à la surface antérieure de l’œil. Ensuite, il y a la couche aqueuse (produite par la glande lacrymale principale) qui apporte les éléments nutritifs, anti-infectieux et oxygène à la surface antérieure de l’œil. Et enfin, la couche lipidique qui évite l’évaporation des larmes et qui est produite par les glandes de Meibomius.

Prévenir la blépharite

Une blépharite est une inflammation chronique du bord des paupières, à la base des cils liée à un mauvais fonctionnement ou à une obstruction des glandes de Meibomius.

Infecté, le bord des paupières devient rougeâtre tout en gonflant légèrement. Dans certains cas, des desquamations et des croûtes peuvent également y apparaître.

Bien qu’une blépharite ne se guérisse pas, elle peut être contrôlée par une bonne hygiène palpébrale quotidienne de telle sorte que ses désagréments disparaissent. En effet, en gardant les paupières le plus propre possible, le risque d’infection diminue.

Une routine en 3 étapes

Le produit Blephaclean® peut être une aide précieuse à l’hygiène quotidienne et en profondeur des paupières. Utilisable chez les nouveau-nés dès l’âge de trois mois, il se présentent sous la forme de compresses stériles imprégnées d’acide hyaluronique et d’extraits végétaux calmants d’iris et de centelle asiatique sans conservateur qui permettent une élimination optimale des sécrétions, croûtes et autres impuretés se trouvant sur le bord de la paupière. Contrairement aux autres produits, il n’est pas nécessaire de rincer à l’eau après l’utilisation des lingettes nettoyantes Blephaclean®.

Pour être optimal, le nettoyage des paupières comporte 3 étapes essentielles : la chaleur, le massage et le nettoyage.

La réussite du traitement dépend essentiellement de sa régularité. C’est en effet lors d’une utilisation régulière et prolongée qu’on remarque une nette différence. La rougeur du bord de la paupière diminue, les cils recommencent à pousser et l’œil est plus humide. Les démangeaisons et gonflements des paupières diminuent également. Vous l’aurez compris, il est temps de dire « au revoir » aux yeux secs et paupières gonflées !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est giphy.gif.

Des solutions existent … découvrez-les ! https://www.theapharma.ch/fr

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la version papier Salle d’attente pour avoir accès à toutes les informations sur le sujet: témoignages, tests, adresses utiles, infographies et autres.
Alors n’attendez-plus !
CHF39.00

Partagez sur

Partager sur facebook
Facebook

Plus d’articles :

Chez moi ça sent la rose !

Vous l’ignoriez sans doute, mais vos selles tombent forcément dans l’une des sept catégories identifiées par l’échelle de Bristol. La forme des selles dépend de la durée de leur séjour dans les intestins. Enquête… 

Lire la suite »

La maladie aux mille visages

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie inflammatoire chronique incurable du système nerveux central. En Suisse, plus de 15’000 personnes en souffrent. La Société suisse de la sclérose en plaques, association à but non lucratif, offre son soutien aux malades ainsi qu’à leurs proches.

Lire la suite »

AU SECOURS ! Yeux rouges, secs et irrités ?

Qui n’a pas déjà eu cette expérience désagréable de yeux secs, rouges et irrités ? Ce problème, relativement courant, est causé par un manque chronique d’hydratation et de lubrification de la surface de l’œil. Pour éviter ces désagréments et tout risque d’infection (blépharite), une bonne hygiène palpébrale est recommandée.

Lire la suite »