Les mille et un bienfaits de l’épeautre

Ancêtre du blé, l’épeautre est cultivé depuis plus de 9000 ans. Riche en fibres et en glucides lentement assimilés, il est aussi une source de vitamines et minéraux. Mais pas seulement.

Par Adeline Beijns

Une céréale résistante

L’épeautre est l’une des plus anciennes cultures de l’histoire de l’humanité et est une sous-espèce du blé. Bien que l’épeautre et le blé aient une apparence similaire, l’épeautre a une enveloppe plus solide.

Source : Giphy

Cela justifie le regain d’intérêt qu’il suscite dans l’agriculture, notamment biologique, car il nécessite moins de fertilisation et est plus résistant aux maladies et aux insectes. Toutefois, son rendement par hectare étant beaucoup plus faible que pour celui du blé, il est implacablement plus cher.

Plus sain que le blé ordinaire ?

Contrairement à ce qui est souvent affirmé, la composition et la valeur nutritionnelle de l’épeautre sont comparables à celles du blé complet. Par ailleurs, la farine d’épeautre n’est pas dépourvue de gluten et n’offre donc pas d’alternative aux personnes allergiques ou intolérantes à cette protéine qui permet à la pâte à pain d’être aérée.

Toutefois, en fonction de la variété de blé et d’épeautre et des conditions de culture, il peut y avoir des différences de composition assez considérables. Il existe cependant quelques différences importantes dans la teneur en vitamines et en minéraux. En moyenne, le blé contient un peu plus de vitamines du groupe B, tandis que l’épeautre contient des niveaux plus élevés de minéraux tels que le phosphore, le fer, le zinc, le sélénium, le magnésium et le potassium.

Aux fourneaux !

Sa saveur douce et son petit goût de noisette et de noix confèrent à l’épeautre ce petit truc en plus qui le rend irrésistible. Surtout pour les pâtes, la pâte à pizza, le pain, les flocons, les cornflakes et les biscuits. Mais la farine d’épeautre peut aussi faire une base originale pour les sauces et les soupes. Tout comme pour le blé, la farine d’épeautre est également disponible en version blanche, brune et complète. La farine complète est la plus saine car elle contient plus de fibres.

Source : Giphy

Dans vos recettes, la quantité indiquée de farine de blé peut être remplacée par la même quantité de farine d’épeautre. Pour le pain et la tresse, vous ne pouvez cependant pas simplement remplacer le blé par de l’épeautre original. Pour ce genre de pâtisseries à la levure, il est recommandé de faire un ébouillantage comme pré-pâte afin que les pains restent humides plus longtemps et que la pâte soit plus facile à façonner. Le grain d’épeautre entier peut également être utilisé dans les repas chauds à la place du riz.

Et si vous êtes totalement conquis par cette céréale, sachez qu’il existe d’excellentes bières à base d’épeautre et que la traditionnelle bière à l’houblon se laisse facilement remplacer…

Des solutions existent … découvrez-les ! https://www.urdinkel.ch/fr

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la version papier Salle d’attente pour avoir accès à toutes les informations sur le sujet: témoignages, tests, adresses utiles, infographies et autres.
Alors n’attendez-plus !
CHF39.00

Partagez sur

Partager sur facebook
Facebook

Plus d’articles :

Chez moi ça sent la rose !

Vous l’ignoriez sans doute, mais vos selles tombent forcément dans l’une des sept catégories identifiées par l’échelle de Bristol. La forme des selles dépend de la durée de leur séjour dans les intestins. Enquête… 

Lire la suite »

La maladie aux mille visages

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie inflammatoire chronique incurable du système nerveux central. En Suisse, plus de 15’000 personnes en souffrent. La Société suisse de la sclérose en plaques, association à but non lucratif, offre son soutien aux malades ainsi qu’à leurs proches.

Lire la suite »

AU SECOURS ! Yeux rouges, secs et irrités ?

Qui n’a pas déjà eu cette expérience désagréable de yeux secs, rouges et irrités ? Ce problème, relativement courant, est causé par un manque chronique d’hydratation et de lubrification de la surface de l’œil. Pour éviter ces désagréments et tout risque d’infection (blépharite), une bonne hygiène palpébrale est recommandée.

Lire la suite »