Le top 7 des causes de l’incontinence urinaire chez la femme

Crédit : Freepik

Quand éternuer en public rime avec stress. Pire encore, le fou rire … Il n’y pas d’âge pour que quelques gouttes échappent au contrôle des femmes. TOP 7 des causes … de l’incontinence. Pour vous mesdames !

Par Adeline Beijns

1/ La grossesse

Crédit : Giphy

On le sait, la grossesse comporte son lot de bonheurs et de désagréments. Parmi ceux-ci, on peut citer le développement d’une incontinence liée au poids supplémentaire porté pendant 9 mois qui augmente la pression au niveau des muscles du périnée, des ligaments et de la vessie. Les patientes se plaignent généralement.

2/ L’accouchement

Crédit : Giphy

Pour faciliter la sortie de bébé, les muscles du périnée et les ligaments s’étirent naturellement ce qui parfois peut aboutir à un allongement permanent des tissus. On peut parler alors de descente d’organes. Selon les statistiques, 50 % des femmes ayant eu un enfant ou plus auront une descente d’organe(s) alors que seules 20 % des femmes sans enfant recevront ce diagnostic.

3/ La ménopause

La diminution des niveaux des hormones œstrogènes entraîne généralement un affaiblissement des muscles pelviens. Certaines femmes ont alors plus de mal à contrôler leur vessie.

4/ La vieillesse

Avec l’âge, tout lâche chez les femmes ! Les muscles pelviens (et le reste hélas) perdent une partie de leur élasticité et s’affaissent.

5/ Les infections à répétition

Crédit : Giphy

Cystite, vaginite, infections vaginales peuvent à la longue entraîner un assouplissement des muscles de la région urinaire.

6/ L’obésité

Crédit : Giphy

Est aussi en cause car toute prise de poids excessive modifie les rapports anatomiques et augmente la pression sur le plancher périnéal. Vous l’aurez compris, un régime a mille et un avantages !

7/ Le sport

Les grandes sportives, même jeunes, le savent, certains sports dits « à impacts » mettent le périnée à rude épreuve et peuvent révéler ou aggraver une incontinence urinaire. La course à pied, par les impacts, crée une force équivalant à 3x le poids de votre corps sur le périnée.

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la version papier Salle d’attente pour avoir accès à toutes les informations sur le sujet: témoignages, tests, adresses utiles, infographies et autres.
Alors n’attendez-plus !
CHF39.00

Partagez sur

Partager sur facebook
Facebook

Plus d’articles :

Ski : attention au LCA !

Le ligament croisé antérieur (LCA) du genou joue un rôle important dans la stabilité en rotation et dans la protection des ménisques. Sa rupture est une lésion très fréquente, surtout sur les pistes de ski.

Lire la suite »