Diabète de type 1, type 2, quelles différences ?

Photo by amirali mirhashemian on Unsplash

Beaucoup de personnes ne savent pas qu’il existe deux types de diabète, ou ont tendance à confondre les deux. Et pourtant, le diabète de type 1 et le diabète de type 2 sont deux maladies aux origines et aux causes bien distinctes.

Par Ana Popov

Diabète de type 1

Maladie

Diabète de Type 1, aussi appelé insulinodépendant ou juvénile, fréquent chez les enfants et jeunes adultes, touche aussi des personnes de tout âge. Il se caractérise par une absence totale de production d’insuline dans le corps provoquant une hyperglycémie chronique. Le traitement consiste à prendre de l’insuline par injection toute sa vie. Le diabète de type 1 est une maladie autoimmune.

Chaque année 70’000 enfants de moins de 15 ans diagnostiqués type 1

Causes et origines

A ce jour, la cause exacte de l’affection reste encore inconnue. Ce qui est sûr, c’est que le système immunitaire détruit les cellules situées dans le pancréas qui produisent de l’insuline (appelées cellules bêta). Selon les chercheurs, une prédisposition génétique et certains facteurs environnementaux sont liés au développement du diabète de type 1.

Symptômes

  • une vision floue
  • une forte fatigue
  • une diminution de l’acuité mentale
  • une soif et une faim démesurées
  • une miction fréquente
  • une perte de poids malgré
  • un gros appétit
  • des infections cutanées
  • une cicatrisation difficile des plaies

Diabète de type 2

Maladie

Diabète de Type 2, appelé aussi diabète tardif, se manifeste chez des personnes après l’âge de quarante ans mais aussi chez les jeunes, à cause de l’obésité. Pour répondre à ce trop-plein alimentaire, le pancréas produit de l’insuline mais en quantité insuffisante pour réguler la glycémie, ce qui à long terme provoque de graves problèmes de santé. Ce type de diabète se soigne par un traitement individualisé ainsi qu’une surveillance étroite.

Diabète type 2 = 90% des cas diabétiques

Causes et origines

Les causes et origines restent encore floues. Le surpoids, l’obésité, la sédentarité et le manque d’activités physiques, les populations à risques (africaines, asiatiques et latino-américaines) ou encore lorsqu’un membre de la famille (1er degré: frère, sœur, père ou mère) est atteint, font parti des caractéristiques que l’on retrouve régulièrement chez les patients diabétiques de type 2.

Symptômes

  • une diminution de la sensibilité ou un engourdissement des mains et des pieds
  • un état de faiblesse générale
  • des infections fréquentes de la vessie et du vagin
  • l’impuissance
  • une sécheresse de la peau accompagnée d’une démangeaison une vision floue
  • une miction fréquente
Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la version papier Salle d’attente pour avoir accès à toutes les informations sur le sujet: témoignages, tests, adresses utiles, infographies et autres.
Alors n’attendez-plus !
CHF39.00

Partagez sur

Partager sur facebook
Facebook

Plus d’articles :

Chez moi ça sent la rose !

Vous l’ignoriez sans doute, mais vos selles tombent forcément dans l’une des sept catégories identifiées par l’échelle de Bristol. La forme des selles dépend de la durée de leur séjour dans les intestins. Enquête… 

Lire la suite »

La maladie aux mille visages

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie inflammatoire chronique incurable du système nerveux central. En Suisse, plus de 15’000 personnes en souffrent. La Société suisse de la sclérose en plaques, association à but non lucratif, offre son soutien aux malades ainsi qu’à leurs proches.

Lire la suite »

AU SECOURS ! Yeux rouges, secs et irrités ?

Qui n’a pas déjà eu cette expérience désagréable de yeux secs, rouges et irrités ? Ce problème, relativement courant, est causé par un manque chronique d’hydratation et de lubrification de la surface de l’œil. Pour éviter ces désagréments et tout risque d’infection (blépharite), une bonne hygiène palpébrale est recommandée.

Lire la suite »